13 mai 2012

W.E - Ni W.E Ni Non ! [ Critic's ]

20017241    - Film réalisé par : Madonna;


    - Casting :  - Abbie Cornish ( Wally Winthrop );

                     - Andrea Riseborough ( Wallis Simpson );

                     - James d'ArcyEdouard );

                     - Oscar Isaac ( Evgeni );

                     Richard Coyle ( William Winthrop );

                     - James Fox ( George V ) ... ;


    - Sorti le : 09 Mai 2012;

    - Genre : Drame, Romance;

    - Nationalité : Britannique;

    - Durée : 1h57;



    - Synopsis : Londres, décembre 1936.
Pour pouvoir épouser l’américaine Wallis Simpson, déjà deux fois divorcée, le Roi Edouard VIII est contraint d’abdiquer, quelques mois seulement après le début de son règne. New-York, février 1998. Malheureuse dans son mariage, Wally Winthrop passe ses journées à l’exposition qui précède la vente aux enchères, chez Sotheby’s, des objets ayant appartenu au Duc et à la Duchesse de Windsor. Wally découvre alors peu à peu ce qu’a été la vie de Walli
s.






- Critique :


 

Jusqu’ici, Madonna était connu pour être la reine de la pop. Après être passé derrière la caméra en 2008 avec « Obscénité et vertu » qui était un petit échec, elle revient aujourd’hui avec « W.E », un film dont le sujet semble lui tenir à cœur puisqu’il s’agit entre autre de l’histoire d’amour entre Wallis Simpson et Edouard VIII. Un film loin d’être honteux à la surprise générale.


19857241

 

Le postulat du film ne s’arrête pas là cependant. En effet celui-ci va encore plus loin en offrant au spectateur non pas un mais deux points de vue sur cette histoire. En parallèle de ce fait historique, on nous présente l’histoire de Wally, une jeune New-Yorkaise qui va s’intéresser de plus près à la vie de Wallis Simpson et plus particulièrement à la femme qu’elle représentait. Wallis étant interprété par Andréa Riseborough et  Wally par Abbie Cornish, il est somme toute sidérant de remarquer que ces deux femmes se ressemblent et livrent des prestations impeccables. Oscar Isaac quant à lui devrait sérieusement revoir son accent russe à couper au couteau. Là où le film se montre le plus passionnant, c’est dans sa construction narrative. Nous passons d’une époque à l’autre de manière très suave et le récit ne pâtit jamais de ce procédé. Rien de bien original certes, on reste dans un « biopic » assez conventionnel qui aurait sans doute mérité plus de profondeur et un traitement un tant soit peu objectif mais il est rassurant de voir qu’on ne tombe jamais dans le mélodrame indigeste et dans la mièvrerie à l’état pur. « W.E » peut tout aussi bien être considéré comme un défilé de mode d’une finesse assez exemplaire. Madonna et élégance c’est un pléonasme bien entendu et donc le film nous dévoile des séquences d’une joliesse à souligner dont la musique signée Abel Korzeniowski les orchestres à merveille.


19857236

 

Au final, « W.E » ne brille pas de réussite mais se révèle visuellement appréciable et offre un léger didactisme à ne pas bouder même si le film souffre de quelques longueurs.


6,5/10


Morgan.



WE Bande Annonce VF (Madonna)

Posté par SerialCinephile à 13:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur W.E - Ni W.E Ni Non ! [ Critic's ]

Nouveau commentaire