Blanche-Neige Et Le Chasseur - Il y a Comme Un Pépin ! [ Critique ]

20089538    - Film réalisé par : Rupert Sanders;


   Casting :  - K
risten Stewart ( Blanche-Neige );

                     - Charlize Theron ( Ravenna );

                     - Chris Hemsworth ( Le chasseur );

                     - Sam Claflin ( William );

                     - Bob Hoskins ( Muir );

                     - Nick Frost Nion ) ...;

 

    - Sorti le : 13 Juin 2012;

    - Genre : Fantastique, Action, Aventure;

    - Nationalité : Américain;

    - Durée : 2h06:

 ( Film avec avertissement )

 

  

  - Synopsis : Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

 

 

 


 

 

- Critique :

 

 

En Avril sortait sur nos écrans une adaptation de « Blanche-Neige » avec Julia Robert et Lily Collins. Ce mois-ci, place à une deuxième adaptation et même une nouvelle version intitulée « Blanche-Neige Et Le Chasseur », cette fois-ci jouée par Charlize Theron en sorcière maléfique et Kristen Stewart dans le rôle-titre.

 

 

20140091

 

Sur le papier, il faut concéder que le film semblait alléchant ! En effet, une relecture du conte des frères Grimm avec une patte à la fois sombre et soit disant plus adulte attisait la curiosité. Malheureusement, une bonne idée ne fait pas un bon film et ce « Blanche-Neige » en est l’exemple parfait. Au premier abord, on y voyait une once d’originalité dans son parti pris qui aurait été de livrer une héroïne forte dans un univers à la fois complexe et inquiétant. Même si ce postulat a déjà été traité dans le décevant « Alice Au Pays Des Merveilles » de Tim Burton ( le film est d’ailleurs produit par les mêmes producteurs ), il était logiquement difficile de faire pire que ce dernier ! La moralité la plus évident du long-métrage est qu’à trop vouloir s’inspirer de beaucoup de films comme « Le Seigneur Des Anneaux » entre autres, on finit par sombrer non pas dans l’hommage pur qui aurait sans doute procuré un charme certain au film, mais bel et bien à une succession de plagiats assez grotesques sans réelle cohérence. Pourtant, la séquence d’introduction ne laissait pas présager un tel résultat car le film démarre sur les chapeaux de roues et nous livre une façon de filmer très intéressante voire mirifique. Une esthétique plutôt soignée et une mise en scène travaillée sont venues nous sauter aux yeux et le résultat s’annonçait somme toute prometteur. On nous présente par la suite la méchante Reine Ravenna interprétée par Charlize Theron. Le spectateur est immédiatement charmé par la grâce inouïe de l’actrice que ce soit dans la gestuelle ou dans le regard et s’attend indubitablement à une méchante digne de ce nom !

 

Une fois l’introduction passée, c’est à ce moment-là que le film dérape gravement. La présence de Kristen Stewart n’arrange pas les choses puisque l’actrice, en plus d’être risible, ne véhicule que deux expressions sur son visage. Elle oscille continuellement entre la mièvrerie insupportable et la rage de guerrière factice. Le spectateur prie de seconde en seconde pour qu’elle croque sa pomme au plus vite afin qu’elle disparaisse de l’écran tellement elle n’est pas crédible et ne dévoile aucune densité psychologique à son personnage. Heureusement l’actrice se montre légèrement plus convaincante dans la dernière partie du film. Visuellement, « Blanche-Neige Et Le Chasseur » est un catalogue de stéréotypes plus assommants les uns que les autres. Le contraste entre le monde des papillons blancs et des fées qui chantent ( Blanche-Neige ) et celui des vilains corbeaux noirs ( la Reine ) donne au film un côté naïf absolument indigeste. En parallèle, on y voit Charlize Theron qui, plus le film avance, plus elle n’a rien à jouer et ne cesse de cabotiner pour livrer une prestation plus qu’exécrable ! Où est donc passée la méchante si charismatique que l’on nous avait présentés au départ ? Il n’est pas impossible que le spectateur pouffe de rire pendant certaines scènes qui atteignent un niveau de ridicule comme on en voit rarement ! On notera toutefois Chris Hemsworth en chasseur ( amoureux ? ), qui est indubitablement le meilleur acteur du film. Sa masse imposante et son regard perçant donne à son personnage une brutalité que l’on attendait forcément dans un rôle de cet acabit. L’aspect héroic-fantasy du film est quant à lui très pauvre ! Rien d’exaltant, tout est franchement laid et l’univers présenté n’inspire ni la crainte, ni le trouble psychologique espéré. Une fresque à la manière du « Seigneur Des Anneaux » sans l’ambition ni le talent pour adolescents rien de plus. Un pseudo gothique très frelaté au profit d’une histoire peu captivante et ennuyeuse à souhait et ce, jusqu’à la rencontre tant attendue des deux rivales qui est un bel exemple de maladresses à la fois scénaristiques et techniques.

 

 

20140234

 

« Blanche-Neige Et Le Chasseur » est donc un film qui aurait mérité un traitement beaucoup plus en profondeur. Comme quoi, se servir des recettes phares de Hollywood ne suffit pas, il faut avant tout y apporter quelque chose d’un tant soit peu novateur, un côté personnel et ce qui n’est pas du tout le cas avec ce film-ci. Ce n’est qu’un copier-coller très faiblard rien de plus. En aucun cas une arnaque comme l’était « Hunger Games », un film qui lui aussi visait uniquement les adolescents et qui poussait très loin les portes de la fumisterie la plus complète, mais juste une regrettable déception !

 

2,5/10

 

Morgan.


 

 

Posté par SerialCinephile à 21:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Blanche-Neige Et Le Chasseur - Il y a Comme Un Pépin ! [ Critique ]

    Exactement du même avis, " Blanche-neige et le chasseur " c'est les stéréotypes du fantastique et héroic-fantasy ! Pour ne citer qu'eux, je dirais " Le seigneur des anneaux ", " Robin des bois " et " Le monde de Narnia " et j'en passe ... A part la bande son et des bouts de scènes par ci par là, tout est à jeter, surtout le jeu insupportable de Kristen Stewart et Charlize Theron en reine plus folle et ridicule que réellement glauque ou terrifiante . Une déception !

    Posté par Paradise-Movies, 16 juin 2012 à 21:43 | | Répondre
  • Ah bon ?

    Je suis assez étonnée par votre critique, j'ai moi-même beaucoup apprécié le film, que ce soit au niveau de l'esthétique ou de l'intrigue. J'avoue être de votre avis quant aux jeu de Kristen Stewart, qui gagnerait à s'étoffer, mais pour le reste j'étais plutôt emballée. Je n'ai pas du tout perçu la déchéance du jeu de Charlize Theron, je trouve au contraire qu'elle joue très bien. Je concède que certains passages peuvent faire penser au Seigneur des Anneaux (que j'ai vus il y a très longtemps et dont j'ai oublié l'esthétique, je l'admets) mais dès qu'il est question de nains et de forêt, difficile de ne pas y songer, non ? Je serais intéressée que vous fassiez part de vos suggestions pour rendre l'intrigue plus intéressante selon vous. Je dirais pour conclure que, sans être un chef-d'oeuvre, c'est un bon film d'action !

    Posté par Water Lily, 17 juin 2012 à 01:06 | | Répondre
  • Bonne critique.

    Je trouve la critique bien amenée.

    Il est vrai que ce film a été pour moi aussi une grande déception, j'ai également trouvé que le jeu de Kristen Stewart était fade. Elle n'arrive pas à véhiculer d'émotions malgré ses nombreuses larmes.

    Posté par Kev952, 17 juin 2012 à 01:44 | | Répondre
  • Moi je trouve que ça sert à rien de créer un site pour critiquer des films les gens aiment ou non c'est leur opinion ce n'est pas un site qui va leur dire s'il faut aimer ce film ou non , moi j'ai adorais d'autres non pas aimer point à la ligne !!!!!!!

    Posté par nimportequoi, 01 août 2013 à 23:38 | | Répondre
Nouveau commentaire