20365978

 

- Film réalisé par : Kathryn Bigelow;


- Casting : - Jessica Chastain ( Maya );

                - Jason Clarke ( Dan );

                - Joel Edgerton ( Patrick );

                - Jennifer Ehle ( Jessica );

                - Mark Strong ( George );

                - Kyle Chandler ( Joseph Bradley ) .....;


- Sorti le : 23 Janvier 2013;

- Genre : Thriller, Action;

- Nationalité : Américain;

- Durée : 2h30;

 ( Film avec avertissement )


 

- Synopsis : Le récit de la traque d'Oussama Ben Laden par une unité des forces spéciales américaines...

 



La Critique :

 

Après son « Démineurs » qui avait fait sensation, notamment en raflant les deux Oscar les plus prestigieux en 2010 ( Meilleur film et meilleur réalisateur ), la cinéaste Kathryn Bigelow nous revient aujourd’hui avec « Zero Dark Thirty », film se basant sur un fait réel et pas des moindres étant donné qu’il s’agit de la traque d’Oussama Ben Laden.

 

20402264

 

Avant sa sortie, ce long-métrage était déjà la cible de quelques polémiques comme les apparitions de séquences de tortures envers les prisonniers pour les uns ou encore la véracité des faits pour les autres. Une chose est sûre, le film ne tarde pas à vouloir paraitre percutant étant donné que la première scène nous dévoile un interrogatoire musclé entre un agent de la CIA et un détenu. Si certaines personnes crient au scandale et à la violence insoutenable, il n’est franchement pas impossible que le spectateur y perçoit malgré tout comme une forme de pudibonderie de la part de la réalisatrice qui nous livre un moment de torture plutôt sage contrairement à ce que ce l’on peut dire mais surtout, contrairement à ce qui a pu réellement se passer. Au-delà de jouer la carte de la crédibilité, cette séquence s’avère être malgré tout une belle maitrise de mise en scène, à la fois immersive et un tantinet claustrophobique mais hélas jamais dérangeante.

 

L’actrice révélée par Terrence Malick dans « The Tree Of Life » Jessica Chastain y interprète le rôle de Maya, le cerveau principal de cette chasse à l’homme. Si l’actrice fait preuve d’un jeu assez remarquable et ne force jamais le trait, son personnage quant à lui ne véhicule aucune psychologie ce qui défavorise énormément une certaine adéquation émotionnelle. Parait-il qu’il s’agit du parti pris de la réalisatrice à savoir que cette femme ne sera rien d’autre qu’un simple cerveau et non un personnage à caractère psychologique. Mais sur un film dont la durée est de 2h35, l’idée tient plus de l’attentat suicide que d’une ingéniosité intéressante. Il en va de même pour le reste du casting composé entre autres de Joël Edgerton, Jason Clarke ou encore Kyle Chandler. Somme toute une direction irréprochable mais des personnages sans relief.

 

20402279

 

Ce qui faut avant tout préciser, c’est que « Zero Dark Thirty » est un film très poseur qui ne croule jamais sous des séquences d’actions épileptiques et mal cadencées.  A l’instar de Quentin Tarantino, la réalisatrice semble préférer retarder l’action au profit de longues séquences dialoguées pour nous préparer au mieux à un bouquet final explosif. Si Tarantino est on ne peut plus à l’aise dans ce postulat, Kathryn quant à elle se montre plus maladroite et ne passe pas à côté de quelques moments d’ennui à souligner. Si sa mise en scène immersive est maitrisée au plus haut point, la consistance du récit qu’elle nous narre est plus qu’incertaine. Sans jamais être patriotique et faisant preuve d’un aspect didactique assez captivant ( bien que ce que l’on nous raconte qu’au final que ce que l’on sait déjà), « Zero Dark Thirty » peine malgré tout à paraitre crédible et le traitement même de cette histoire très complexe parait un brin naïf. La cinéaste enchaine donc les séquences bavardes dont quelques-unes d’entre elles sonnent assez fausses. Le spectateur ne regarde que passivement ce film écrit de manière trop simpliste voire trop grand public et dont l’aspect politique est fantomatique. Cependant, cette lassitude paye jusqu’aux trente dernières minutes. En effet, en nous livrant une scène d’infiltration parfaite d’intensité et de virtuosité, Kathryn Bigelow ne semble pas voler sa réputation d’excellente réalisatrice de cinéma d’action et ce, malgré un plan final démonstratif et peu nuancé.

 

20352783

 

En conclusion, « Zero Dark Thirty » est un film inégal. Un début prometteur et une fin grandiose mais un énorme souci d’écriture au milieu, ancré dans un film très long donc souvent ennuyeux. Kathryn Bigelow maitrise parfaitement sa mise en scène, mais le spectateur sort de la séance dubitatif sur ce que le film démontre. Un film passable rien de plus.

 

5,5/10

 

Morgan.