Happiness Therapy - Somnifère Double Effet ! [ Critique ]

20302958

 

- Film réalisé par : David O.Russell;


- Casting :  - Bradley Cooper ( Pat Solitano );

                 - Jennifer Lawrence ( Tiffany );

                 - Robert De Niro ( Pat Solitano SR. );

                 - Chris Tucker ( Danny );

                 - Jacki Weaver ( Dolores Solitano );

                 - John Ortiz ( Ronnie ) .....;


- Sorti le : 30 Janvier 2013;

Genre : Comédie Dramatique;

- Nationalité : Américain;

- Durée : 2h02;

 

 

- Synopsis : La vie réserve parfois quelques surprises… Pat Solitano a tout perdu : sa maison, son travail et sa femme. Il se retrouve même dans l’obligation d’emménager chez ses parents. Malgré tout, Pat affiche un optimisme à toute épreuve et est déterminé à se reconstruire et à renouer avec son ex-femme. Rapidement, il rencontre Tiffany, une jolie jeune femme ayant eu un parcours mouvementé. Tiffany se propose d’aider Pat à reconquérir sa femme, à condition qu’il lui rende un service en retour. Un lien inattendu commence à se former entre eux et, ensemble, ils vont essayer de reprendre en main leurs vies respectives.

 

 


 

- La Critique :

 

Film énormément mentionné en ce moment étant donné qu’il est un concurrent de taille à la prochaine cérémonie des Oscar et dont la comédienne principale est en train de rafler toutes les récompenses, « Happiness Therapy » possède la réputation d’être une comédie dramatique surprenante traitant d’un sujet peu mis en lumière dans le décor Hollywoodien : La folie.

 

20312115

 

Indéniablement, ce long-métrage n’aura pas tardé à être élevé au rang de surprise du mois. A la fois coup de cœur public et critique le qualifiant d’œuvre indépendante ( moyennant quand même un casting quatre étoiles ) qui maitrise tout ce qu’elle entreprend, « Happiness Therapy » reste au plus grand désespoir des adorateurs un film d’une banalité extrême. Au casting nous retrouvons un comédien très peu aperçu dans le genre à savoir Bradley Cooper dans le rôle d’un homme bipolaire ayant soif de retrouver son amour perdu. Si le comédien ne manque absolument pas de charisme, il n’en demeure pas moins que sa prestation se limite à un cabotinage excessif et agaçant. Il est accompagné par l’actrice primée de partout ces derniers temps Jennifer Lawrence. Rescapée du naufrage absolu « Hunger Games », cette comédienne dans ce film-ci force le trait jusqu’à épuisement et livre une prestation aussi grossière que son personnage. Le spectateur, ébahit par ces louanges qui ne font que la poursuivre, ne comprend à aucun moment les raisons de cette fulgurante ascension ainsi que cette pléthore de récompense qu’elle remporte.

 

Ces deux cabotins forment de façon conventionnelle ce duo d’amis amoureux qui ne se l’avouent pas. L’intérêt que l’on éprouve à leur égard est aussi bas que le scénario du film. En effet, cette folie qui s’imprègne de ces deux personnages aurait dû être la clé de moments magiques et d’une multitude d’idées scénaristiques intéressantes. Le puritanisme Américain opérant malheureusement au forceps, ce duo est donc, entre deux séquences de gifle et d’hystérie absolument grotesques, propice à l’ennui le plus formel. Le spectateur parvient malgré tout à s’accrocher à quelques personnages secondaires entre autres interprétés par le très juste Robert De Niro ou encore Chris Tucker qui reste le seul comédien du film qui parvient à nous faire arracher un petit rictus. Le long-métrage est scindé en deux parties. La première tente de traiter la folie d’une manière bien inoffensive et jamais transgressive contrairement à ce que l’on peut prétendre. La deuxième quant à elle est une bluette romantique ennuyeuse au possible mettant en parallèle un concours de danse qui prendra des proportions risiblement loufoques pour terminer sur un plan final qui respecte parfaitement les codes du genre les plus gras qui existent.

 

20343473

 

Au final, « Happiness Therapy » n’est pas seulement un film raté, mais il est surtout d’un vide abyssal ! L’engouement envers ce long-métrage demeurera le mystère le plus absolu de ce mois de Février. Une chose est sûre, Jennifer Lawrence risque fort bien de voler la statuette et les Oscar s’annoncent bien tristes cette année. A croire que l’on envisage de récompenser tout ce qui se rapproche du néant ! Affaire à suivre …

 

3/10

 

Morgan.

 

 

 

Posté par SerialCinephile à 22:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Happiness Therapy - Somnifère Double Effet ! [ Critique ]

    Salut,
    La rumeur selon laquelle ces deux acteurs seraient en couple est-elle vraie ? En tout cas, ils sont très complice. Bon film...

    Posté par Cassandra, 04 février 2013 à 08:23 | | Répondre
Nouveau commentaire