Le Monde Fantastique d'Oz - Oz ! Redonne A Raimi Sa Vraie Valeur ! [ Critique ]

20453482

 

- Film réalisé par : Sam Raimi;


- Casting : - James Franco ( Oscar Diggs, le magicien );

                - Mila Kunis ( Theodora );

                - Rachel Weisz ( Evanora );

                - Michelle Williams ( Annie/Glinda );

                - Zach Braff ( Frank/Finley );

                - Tony Cox ( Knuck ) .....;

 

- Sorti le : 13 Mars 2013;

- Genre : Aventure, Action, Fantastique;

- Nationalité : Américain;

- Durée : 2h07;

 

 

- Synopsis : Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences… Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

 


 

- La Critique :

 

Après son excellente trilogie « Spider-Man » ainsi que son passable « Jusqu’en Enfer », Sam Raimi signe son grand retour derrière la caméra avec « Le Monde Fantastique d’Oz ». Un film unique et inattendu dans la carrière du cinéaste puisque jusqu’à présent, ce dernier ne s’était jamais vraiment orienté vers le domaine du film pour enfant, produit par les studios Disney de surcroit. C’était donc avec curiosité que nous attendions ce film qui s’annonçait très prometteur.

 

20480708

 

Préquelle du film « Le Magicien d’Oz » de Victor Fleming, ce nouveau produit Disney nous raconte comment Oscar Diggs est devenu le vénéré magicien d’Oz. Une idée de reboot peu novatrice un brin mercantile cela va de soi, mais exploitée avec un immense talent de la part de Sam Raimi, dont les talents de réalisation dénotent du prodige tellement le long-métrage est parfois touché par la grâce la plus ultime. Pour son nouveau film, le réalisateur a fait appel à une palette de comédiens, aux talents irréfutables. Dans le rôle-titre, nous retrouvons le Harry Osborn des « Spider-Man » de Raimi à savoir James Franco. Si dans la récente purge prétentieuse qu’est « Spring Breakers », le comédien s’était égaré dans une composition lourdingue et vulgaire, il retrouve ici sa finesse authentique que l’on apprécie tant. Il nous offre donc un personnage principal de qualité que le spectateur suit avec énormément d’intérêt et avec lequel il parvient sans aucun soucis à s’identifier psychologiquement. En effet, ce personnage d’Oscar ( futur magicien d’Oz ) est un vrai véhicule à émotions. S’il nous parait au premier abord dans la droite ligne des héros façonnés par Disney à savoir puéril et dadais, le personnage gagne considérablement en profondeur au fur et à mesure que cette histoire magique nous est racontée.

 

Nous retrouvons également un trio de comédiennes radieuses interprétantes des sorcières unis par le sang. Michelle Williams - aperçue dans « My Weeks With Marylin » notamment - est absolument divine en sorcière blanche prête à tous les sacrifices afin de sauver son peuple des maléfiques Théodora et Evanora. Ces diaboliques sorcières sont respectivement jouées par une étonnante Mila Kunis ainsi que Rachel Weisz, dont cela faisait fort longtemps qu’elle avait livré une prestation aussi digne. Vénéneux à souhait, ce duo diabolique fait appel à notre vision la plus effrayante et la plus banale des sorcières. Tandis que l’une est belle et élégante, l’autre est une hideuse femme de couleur verdâtre au nez crochu ne quittant jamais son balai. Le réalisateur parvient à nous rallier avec nos sentiments d’enfants les plus viscérales et le spectateur salue bien fort cette idée magnifique qui aboutit à tous les effets désirés. Notons également un personnage de singe majordome drôle ainsi qu’une poupée de porcelaine attachante au possible. Une flopée de personnages très bien développés qui raviront les petits comme les grands.

 

20352595

 

Commun à la plupart  des films issus des studios Disney, « Le Monde Fantastique d’Oz » est un continuel émerveillement visuel aux couleurs excessivement pétillantes et vaguement naïves. Pourtant, le long-métrage pendant son premier quart d’heure fait preuve d’une maitrise technique originale et splendide. En effet, peu avant de pénétrer dans l’univers vaste et féérique du monde d’Oz, le long-métrage est filmé en 4:3 et en noir et blanc. Un premier quart d’heure que le spectateur aura suivi avec un œil intrigué tout en attendant impatiemment de découvrir l’univers onirique que Sam Raimi nous a concocté. Passé cette introduction par le biais d’un merveilleux contraste des couleurs, place au spectacle et quel spectacle ! Rares sont les films qui vous enchantent de minute en minute et celui-ci tient le pari haut la main. Si l’on remarque cependant un numérique trop agressif lorsque les comédiens sont posés dans ce décor, les plans sublimes sur les différents endroits de ce monde sont quant à eux d’une beauté absolument inouïe. La caméra léchée de Sam Raimi nous emmène tel le personnage d’Oz et ses compères dans les dédales mirifiques de cet univers flamboyant.

 

On connaissait les capacités de Disney à nous procurer du bonheur visuel et ce film est très probant. Le scénario reste cependant assez classique et très propice à la culture Disney. Une quête héroïque très conventionnelle qui fonctionne à la manière d’un jeu-vidéo au final mais qui ne manque pas de nous captiver et surtout de nous offrir des moments de cinéma tout ce qu’il y a de plus magiques. Orchestrée par une superbe bande originale signée Danny Elfman, le film atteint des sommets de réalisations dont Sam Raimi est un des seuls à Hollywood à en détenir le secret. Il sera très rare cette année de voir une confrontation finale aussi incroyable, aussi maitrisée usant d’effets de mise en scène et scénaristiques pour le coup très surprenants et impressionnants, le tout ancré dans un brillant hommage à la magie de la technique du cinéma voire du cinéma tout court.

 

20423163

 

En conclusion, « Le Monde Fantastique d’Oz » respecte tous ses engagements. Grâce à ses effets spéciaux confondants, la mise en scène maitrisée et ses personnages agréables, le nouveau long-métrage du grand Sam Raimi est une réussite absolue ! La suite se fait donc fortement attendre et nous vous invitons très chaleureusement à courir dans vos salles de cinéma afin de plonger dans cet océan de féérie.

 

8/10

 

Morgan.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par SerialCinephile à 17:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Le Monde Fantastique d'Oz - Oz ! Redonne A Raimi Sa Vraie Valeur ! [ Critique ]

    Pour moi, ce Oz a été une déception. Il n'est pas mauvais, il est même bien réalisé, mais le scénario est trop facile et transparent. D'accord, c'est pour les enfants, mais les gosses, je travaille avec, ils sont pas bêtes... et la dernière demi-heure est inutile... après, la 3D a ses bons moments, le casting est très bon, la mise en scène aussi. Je pense que ce film n'est juste pas de mon goût

    Posté par Cazlab, 17 mars 2013 à 23:31 | | Répondre
Nouveau commentaire