Perfect Mothers - Perfectement Ennuyeux [ Critic's ]

20474197

 

- Film réalisé par : Anne Fontaine;


- Casting : - Naomi Watts ( Lil );

                - Robin Wright ( Roz );

                - Xavier Samuel ( Ian );

                - James Frecheville ( Tom );

                - Gary Sweet ( Saul );

                - Alyson Standen ( Molly ) .....;

 

- Sorti le : 03 Avril 2013;

- Genre : Drame;

- Nationalité : Australien, Français;

- Durée : 1h51;

 

 

- Synopsis : Inséparables depuis le premier âge, Lil et Roz vivent en parfaite osmose avec leurs deux enfants, deux jeunes garçons à la grâce singulière et qui semblent des prolongements d’elles-mêmes. Les maris sont absents. Inexplicablement, et pourtant comme à l’évidence, chaque femme se rapproche du fils de l’autre, nouant avec lui une relation passionnelle. A l’abri des regards, dans un Eden balnéaire presque surnaturel, le quatuor va vivre une histoire hors norme jusqu’à ce que l’âge vienne mettre un terme au désordre. En apparence, du moins...

 


 

- La Critic's :

 

La réalisatrice française Anne Fontaine signe ici son premier film dans lequel elle met en scène un casting totalement Américain et pas des moindres. En effet, Naomi Watts et Robin Wright se partage l’affiche de ce drame au postulat aussi osé qu’intriguant.

 

20412417

 

Au premier abord, « Perfect Mothers » promettait d’être un film au scénario assez singulier. Cette histoire de meilleures amies ayant une relation amoureuse avec le fils respectif de l’autre partait d’une idée assez audacieuse mais au final, le politiquement correct opère trop et le long-métrage sombre dans l’insupportable. Au casting, un duo d’actrice lumineuse composé de Robin Wright qui parvient réellement à faire transparaitre une certaine émotion et Naomi Watts, que l’on avait rarement vu aussi juste depuis un bon moment et parvient à nous faire oublier la catastrophe qu’était «The Impossible », dernier film en date de l’actrice. Si ces actrices sont les qualités majeures du long-métrage, nous n’en dirons pas autant de Xavier Samuel et James Frecheville qui, malgré une belle plastique, sont émotionnellement parlant, d’une fadeur qui dépasse l’entendement. Une palette de personnages plus ou moins attachants qui sont ancrés dans un décor radieux, celui d’une plage exotique filmée avec délicatesse et passion. On saluera bien fort la réalisatrice pour avoir livré un film esthétiquement sublime, mais on lui reprochera une énorme maladresse scénaristique. Le spectateur s’attendait avec un tel postulat à des instants de tensions dramatiques poignants, une émotion incessante ainsi qu’une psychologie dense mais au final, il n’en est absolument rien. Les réactions des personnages nous semblent tellement irréalistes qu’il nous est impossible de croire à ce récit qui manque cruellement de profondeur, traine en longueur jusqu’à nous perdre complètement dans un ennui abyssal. Nous retiendrons malgré tout la bande originale, jamais envahissante et toujours efficace.

 

20471699

 

En conclusion, « Perfect Mother » contient des qualités esthétiques évidentes mais tout ce qui concerne l’écriture et la profondeur passe totalement à la trappe. Visuellement mirifique mais un film très bancal et ennuyeux.

 

4/10

 

Morgan.

 

 

 

 

Posté par SerialCinephile à 20:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Perfect Mothers - Perfectement Ennuyeux [ Critic's ]

    Rebonjour, à la différence avec toi, je ne me suis pas ennuyée une minute à ce film où les deux actrices sont vraiment bien et puis quel cadre idyllique avec ou sans surfeur. Bonne après-midi.

    Posté par dasola, 23 avril 2013 à 16:27 | | Répondre
Nouveau commentaire