Stoker - Ingéniosité En Stock ! [ Critique ]

20487654

 

- Film réalisé par : Park Chan-Wook;


- Casting : - Mia Wasikowska ( India Stoker );

                - Matthew Goode ( Charlie Stoker );

                - Nicole Kidman ( Evelyn Stoker );

                - Alden Ehrenreich ( Whip Taylor );

                - Lucas Till ( Pitts );

                - David Alford ( Le révérend ) .....;

 

- Sorti le : 01 Mai 2013;

- Genre : Thriller, Drame;

- Nationalité : Américain, Britannique;

- Durée : 1h40;

( Film Interdit Aux Moins De 12 Ans )

 

- Synopsis : Après la mort de son père dans un étrange accident de voiture, India, une adolescente, voit un oncle dont elle ignorait l’existence, venir s’installer avec elle et sa mère. Rapidement, la jeune fille se met à soupçonner l’homme d’avoir d’autres motivations que celle de les aider. La méfiance s’installe, mais l’attirance aussi…

 


 

- La Critique :

 

Nouveau film du réalisateur Park Chan-Wook, connu notamment pour son film culte « Old Boy », « Stoker » marque la première réalisation Américaine du cinéaste Sud-Coréen. Pour son premier essai en outre-atlantique, il a réuni un casting très alléchant dans un film écrit par Wentworth Miller, le héros de la série « Prison Break ».

 

20513617

 

« Stoker » fait partie de ces longs métrages qui vous fascinent pendant et après le visionnage. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Park Chan-,Wook a réalisé un véritable coup de maître aux milles et une qualités cinématographiques. Le postulat du film n'avait pourtant rien d'exceptionnel car ce dernier nous laisser présager un énième thriller familial aux personnages troublants. Le nom du scénariste ( Wentworth Miller ) n'inspirait pas confiance non plus, lui qui en tant qu'acteur n'a jamais effleuré la crédibilité. Le seul détail qui nous apportait une lueur d'espoir était la présence de Park Chan-Wook derrière la caméra. Le réalisateur met en scène trois comédiens, et quels comédiens ! La jeune Mia Wasikowska, actrice découverte dans la déception « Alice Au Pays Des Merveilles », fait partie d'une des bonnes surprises du film. Effectivement, elle reste l'actrice discrète, un peu fade que l'on connaît mais c'est totalement en adéquation avec le caractère de son personnage , celui d'une jeune femme bouleversée par la mort de son père dont la vie sera chamboulée par la venue brutale de son oncle interprété par un certain Matthew Goode. Un acteur qui crève totalement l'écran de part son charisme percutant mais surtout grâce à un jeu tout en douceur. Il incarne ce personnage psychologiquement troublant et fascinant visuellement. Un homme magnifique mais dont le spectateur, tel la jeune India, est sceptique quant à ses réelles intentions. Est-ce une personne loyale ou un monstre sournois ? Voici la question que nous nous posons continuellement. Enfin pour compléter ce très beau tableau, Park Chan-Wook est parvenu à rendre Nicole Kidman sublime, chose qui n'était pas arrivée depuis 2001 dans « Les Autres ». Dans ce long-métrage, elle joue à la perfection une blonde Hitchcockienne sulfureuse et nous subjugue à chaque fois qu'elle apparaît. Notons le génie colossal du cinéaste de nous faire ressentir les sentiments des personnages – ou parfois de semer le trouble - par un simple jeu de regard. Le cinéaste a filmé trois comédiens incroyables dans un film tout ce qu'il y a de plus maîtrisé.

 

20436779

 

En ce qui concerne le scénario, « Stoker » est un film qui peut laisser sceptique quant à son originalité. Effectivement, cette histoire de secrets familiaux et d'intentions cachées peut nous sembler familière au premier abord, mais plus le film avance et plus le spectateur y découvre une œuvre plutôt authentique dans sa forme comme dans son fond. On y sent de la part de Park Chan-Wook une inspiration très Hitchcockienne dans la maîtrise de ses plans, sa façon de poser sa caméra et surtout sa manière d'orchestrer le suspens. En plus de cela, la patte de David Lynch se fait également fortement ressentir dans l'aspect interprétation du long-métrage. N'ayez crainte, nous n'avons pas affaire à un film qui tente en vain d'imiter des maîtres du genre, mais bel et bien une œuvre très inspirée dont Park Chan-Wook y a apporté sa patte singulière. Au final, la rencontre entre ces trois univers créée des étincelles scintillantes. Le spectateur est accroché à son siège et passe par presque toutes les émotions que l'on peut ressentir au cinéma : Il a peur, il est ému, il est fasciné. Un film où le talent du metteur en scène est visible pratiquement à chaque scènes voire à chaque plans car pour certains, ils atteignent un sommet en matière de virtuosité. Mais « Stoker » ne s'arrête pas là, il nous offre aussi une bande originale majestueuse composée par Clint Mansell ( « Requiem For A Dream » ) ainsi que certains morceaux musicaux de Nancy Sinitra entre autres, dont la scène en question est plus que sublime. « Stoker » est un film qui passionne le spectateur, au scénario un brun attendu en ce qui concerne son twist-final mais qui réussit tout ce qu'il entreprend car il met en place des thèmes curieux comme l'inceste, le passage à l'âge adulte, la manipulation et l'amour tout simplement. Le tout orchestré avec dextérité dans un film qui fait énormément réfléchir car il est possible de l'interpréter de plusieurs manières différentes. Le spectateur sort de la salle fasciné par ce qu'il a vu mais surtout torturé sur sa vision du film qui peut nettement varier d'un spectateur à l'autre.

 

20436784

 

Au final, « Stoker » est bien partie pour être le plus grand film de l'année ( à égalité avec le « Django Unchained » de Quentin Tarantino ). Une maitrise parfaite des acteurs, des plans, du scénario et des thèmes traités. Un film dont on sort éreinté mais que l'on a immédiatement envie de revoir afin de réanalyser les détails les plus croustillants. Un coup de maitre ! On attend désormais un film aussi remarquable que " Stoker " cette année ! Il reste huit mois à un réalisateur pour se manifester mais le défi sera dur à relever ... très dur !

 

9,5/10

 

Morgan.

 

 

 

 

 

 

Posté par SerialCinephile à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Stoker - Ingéniosité En Stock ! [ Critique ]

Nouveau commentaire