Trance - Thriller Transcendantal [ Critique ]

20492152

 

- Film réalisé par : Danny Boyle;


- Casting : - James McAvoy ( Simon );

                - Vincent Cassel ( Franck );

                - Rosario Dawson ( Elizabeth );

                - Tuppence Middleton ( Jeune femme );

                - Danny Sapani ( Nate );

                - Wahab Sheikh ( Riz ) ......;

 

- Sorti le : 08 Mai 2013;

- Genre : Thriller;

- Nationalité : Britannique;

- Durée : 1h35;

( Film Avec Avertissement )

 

- Synopsis : Commissaire-priseur expert dans les œuvres d’art, Simon se fait le complice du gang de Franck pour voler un tableau d’une valeur de plusieurs millions de dollars. Dans le feu de l’action, Simon reçoit un violent coup sur la tête. À son réveil, il n’a plus aucun souvenir de l’endroit où il a caché le tableau. Ni les menaces ni la torture ne lui feront retrouver la mémoire. Franck engage alors une spécialiste de l’hypnose pour tenter de découvrir la réponse dans les méandres de l’esprit de Simon…

 

 



- La Critique :

 

Danny Boyle, à qui l'on doit le très réputé « Transpotting », l'excellent « 28 Jours Plus Tard » ou bien encore l'oscarisé – et décevant - « Slumdog Millionnaire » revient sur nos écrans. Pour son retour derrière la caméra, le cinéaste nous a concocté un thriller nerveux au scénario percutant et surtout, à la mise en scène très labyrinthique qui lui a valu toute sa renommée.

 

20512421

 

Chose promise, chose due : Danny Boyle est bel et bien de retour ! On pouvait sérieusement craindre le pire, surtout après les énormes déceptions qu'ont été ses deux précédents films à savoir « Slumdog Millionnaire » et « 127 Heures ». Pour son nouveau film s'intitulant « Trance », le réalisateur a fait appel au scénariste de « Transpotting ». En plus de cela, il a semble-t-il décidé de repartir dans son procédé de mise en scène à la fois clinquante et électrique, non pas pour pour sur-esthétiser son film comme il le faisait depuis un bon nombre d'année, mais pour servir au récit. En effet, la nervosité efficace de sa réalisation est en parfaite adéquation avec le fond de cette histoire de cambriolage hypnotique à souhait. Pour ce film, Danny Boyle a fait appel à James McCavoy, héros de « X-Men : Le Commencement » ou le déjanté « Wanted ». Il incarne avec élégance un personnage amnésique qui pour retrouver un tableau volé, devra faire appel à un hypnotiseur qui n'est autre que la sublime Rosario Dawson. Le relation particulière et assez ambiguë entre ce médecin et son patient nous passionne énormément car elle mêle la tension dramatique très puissante ainsi qu'une belle et douce sensualité. Enfin, la french-touch du long-métrage est apportée par le grand Vincent Cassel qui une fois de plus, fait preuve de grâce et nous galvanise à chaque plan où il apparaît et campe à merveille ce personnage de cambrioleur déterminé à retrouver ce fameux tableaux disparu. Somme toute un trio où l'alchimie est parfaite et où tous ces brillants comédiens ont un rôle consistant et surtout très important quant au fonctionnement du scénario. Toutes ces confrontations ou encore ces histoires amoureuses entre les personnages sont passionnants à voir. Personne n'est mis de côté ni sous-employé, Danny Boyle a dirigé son casting avec grand talent et a créé des personnages profonds.

 

Le scénario de « Trance » est très surprenant car plus le film avance, plus il devient alambiqué au point parfois de pouvoir nous perdre, pour notre plus grand bonheur. Quel plaisir aujourd'hui d'être manipulé de bout en bout en regardant un thriller. On pensait cette qualité bien trop rare dans le décor cinématographique actuel, mais Danny Boyle de part sa maîtrise absolue de metteur en scène parvient à nous sidéré visuellement ( notamment durant les séquences de trance incroyables ) et psychologiquement. Par ailleurs, la séquence d'introduction est très éloquente. Cette dernière nous montre un braquage calculé de bout en bout, brillamment orchestrée par des plans ingénieux avec la voix-off du héros de l'histoire en fond sonore. Une voix-off très explicite sur les techniques d'un cambriolage parfait qui procure chez le spectateur un sentiment d'implication au cœur même de ce casse. Que ce soit le rythme, les plans et surtout le suspens : Tout est maîtrisé au plus haut point et de la part de Danny Boyle, le plaisir est encore plus conséquent. Mais « Trance » n'est pas qu'un simple film aux belles séquences d'actions, c'est aussi une belle histoire d'amour que le cinéaste narre avec une grande aisance, et la rencontre entre ces deux postulats est démentielle car elle est propice aux twists scénaristiques les plus divers que l'on puisse imaginer. Des retournements de situations non seulement surprenants mais surtout très crédibles ! On pourrait cependant reprocher au film un petit instant de relâche ayant lieu durant la dernière partie du long-métrage. Un défaut aussitôt rattrapé grâce au dernier quart d'heure flamboyant tant au niveau du visuel que du fin mot de cette histoire labyrinthique. Le spectateur à la sortie du film éprouve comme une envie de le revoir, non pas pour le réévaluer, mais pour admirer ce récit passionnant sous un autre point de vue. A noter également une bande originale qui accompagne magistralement certaines séquences du long-métrage, nous offrant donc des instants héroïques incroyables.

 

20430093

 

En conclusion, « Trance » marque le retour de Danny Boyle ! On commençait à avoir peur que le réalisateur se soit égaré mais soyez rassuré, il est bel et bien présent et le prouve dans ce thriller haletant et renversant.

 

8/10

 

Morgan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par SerialCinephile à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Trance - Thriller Transcendantal [ Critique ]

Nouveau commentaire