12 mai 2012

Dark Shadows - Tim Burton Sort Des Ténèbres [ Critique ]

20078610   - Film réalisé par : Tim Burton;


   - Casting :  - Johnny Depp ( Barnabas Collins );

                    - Michelle Pfeiffer ( Elizabeth Collins );

                    - Helena Bonham Carter ( Julia );

                    - Eva Green ( Angélique Bouchard );

                    - Chloé Moretz ( Carolyn Stoddard );

                    - Jackie Earle Haley ( Willie  ) ...;


   - Sorti le : 09 Mai 2012;

   - Genre : Comédie, Fantastique;

   - Nationalité : Américain;

   - Durée : 1h52;



  

- Synopsis : En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant. Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé ...



 




- Critique :


 

Il était temps, le nouveau film de Tim Burton est enfin arrivé ! Après son catastrophique et scandaleux « Alice aux pays des merveilles » ( la faute à Disney sans doute ), il revient en bonne et due forme avec « Dark Shadows », une comédie noire où la recette made in Burton est présente pour notre plus grand bonheur.


19827306


Certains le disaient mort cinématographiquement, pourtant Tim Burton n’a pas dit son dernier mot. Pour son nouveau film, il a encore une fois fait appel à son acteur fétiche Johnny Depp qui signe-ici sa huitième collaboration avec le réalisateur. Le pitch de cette comédie : un homme transformé en vampire par une maléfique et jalouse sorcière se retrouve enterré vivant et se réveille deux siècles plus tard dans une époque qui n’est pas la sienne. Non il ne s’agit pas du remake gothique des « Visiteurs » mais bel et bien d’un film tiré d’une série télé diffusé de 1966 à 1971. On nous invite à la rencontre de cette famille d’aristocrates fascinants vivants dans un manoir sinistre à l’architecture rococo. Cette dernière est composée de Michelle Pfeiffer ( emblématique Catwoman dans « Batman Le Défi » qui ici fait preuve d’une élégance rare et prouve qu’en étant dirigé avec talent, elle est incroyable ). On y retrouve également Helena Bonham Carter avec son grain de folie délicieux ou encore et surtout Eva Green dans une composition plus que remarquable ( le meilleur rôle de sa carrière sans doute et assurément un des meilleurs personnages d’un film de Tim Burton ). Elle joue-ici une sorcière à la fois perverse et rancunière avec une prestance sensationnelle et subjuguant. Johnny Depp quant à lui nous amuse toujours autant et confirme bien son image d’acteur caméléon. Son aisance à interpréter des personnages totalement grimés nous fascine et nous amuse toujours autant. Cependant, Chloé Moretz, jeune actrice au talent très prometteur à la base est encore une fois sous-employée et n’a absolument rien à défendre dans ce film. On irait même jusqu’à dire qu’elle est inutile. Il faudrait que les cinéastes pensent  à lui confier des rôles plus conséquents à l’avenir car le talent ne manque pas chez cette actrice.


Le point fort des films de Burton réside dans les décors. « Dark Shadows » ne déroge pas la règle et nous propose le style Burtonien par excellence. Celui-ci s’étant quelque peu évaporé dans son précédent film « Alice aux pays des merveilles », ici la noirceur de « Sleepy Hollow », la candeur de « Edward aux mains d’argents » et la folie acidulée de « Beetlejuice » sont au rendez-vous ! C’est dans ce baroque flamboyant que le spectateur est à la fois captivé, amusé et parfois effrayé de bout en bout. En effet, ce qui sont des peurs pour nous spectateurs sont des sujets de sarcasmes pour Tim Burton cela va de soi. Visuellement le film est une petite perle car il mêle le pop et le gothisme avec brio sans jamais rendre le tout pesant et lassant pour nos yeux. Ceci étant, le scénario souffre de quelques maladresses malheureusement. Après une séquence d’ouverture magistrale orchestrée par une musique signée Danny Elfman, le film s’autorise par la suite une scène de relation sexuelle ( inédite dans la filmographie du réalisateur d’ailleurs ) sidérante de drôlerie et d’inventivité sous une musique de Barry White. Le spectateur, fan de Burton de surcroit, ne peut qu’être ravi ! Malgré tout, il manque une certaine densité scénaristique. Le charme visuel est réel mais le scénario a tendance à patauger et à se montrer quelque peu conventionnel n’excluant donc pas un ou deux moments de lassitudes. Nous avions été habitués à mieux en matière d’écriture mais la profondeur des personnages et l’enrichissement des décors sont irréprochables. Tout est là pour nous enchanter et nous émerveiller. On y retiendra principalement les choix brillants des musiques. Nos tympans sont en pleine euphorie lors du générique d’ouverture puisque c’est « Nights In White Satin » des Moody Blues, autrement dit une perle musicale, que l’on entend.


20057644


Concédons-le, c’est pour nous un immense plaisir que de voir Tim Burton en forme ! Sans doute pas son plus grand film mais un retour plus que réussi surtout après un échec aussi considérable que son œuvre précédente. « Dark Shadows » est un excellent cru ! Ironique, drôle et merveilleux. Prochain chapitre en Octobre 2012 avec « Frankenweenie » qui espérons-le sera du même acabit si ce n’est plus.


8/10


Morgan.



Dark Shadows - Bande Annonce officielle VOST








Posté par SerialCinephile à 21:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Dark Shadows - Tim Burton Sort Des Ténèbres [ Critique ]

    J'aime lire des critiques bien écrites comme ça, et j'aime aussi les gens qui même en étant pas très emballés par un film à la base, finisse tout de même par dire qu'ils ont aimés, c'est une belle ouverture d'esprit, merci Morgan!

    Posté par LesCritiquesSEC, 15 mai 2012 à 00:22 | | Répondre
Nouveau commentaire